Techniques chirurgicales

Nos chirurgiens utilisent deux techniques chirurgicales : le LASIK et la PKR (PhotoKératectomie Réfractive).

 
Lasik

Sous Lasik, il existe deux types d’interventions ; l’une 100% laser appelée Femtolasik et l’autre nommée le lasik standard.

 
Le Femtolasik (100% laser)

Phases opératoires d’une intervention Femtolasik :Shéma Femtolasik

  • Le chirurgien utilise le laser Femtosecond afin de réaliser un fin volet cornéen antérieur. Ce volet ou capot cornéen reste attaché par une petite charnière latérale ou supérieure.

  • Puis, il soulève ce volet et traite avec le laser Excimer le défaut optique sur les couches profondes de la cornée.

  • En fin d’intervention, le chirurgien repositionne le capot cornéen, sans suture, sur la zone traitée. Celui-ci adopte ainsi la nouvelle forme de la cornée.

Cette technique de référence pour la chirurgie de la myopie, permet également de traiter l’hypermétropie, l’astigmatisme, des défauts combinés et certains cas de presbytie. Elle est employée depuis 2005 dans les grands centres chirurgicaux.

Le Lasik standard

Phases opératoires d’une intervention standard :IMG_1887-w

  • Le chirurgien utilise un Microkeratome, sorte de rabot mécanisé doté d’une lame, pour découper un volet cornéen antérieur. Ce volet ou capot cornéen reste attaché par une petite charnière latérale ou supérieure.

  • Puis, il soulève ce volet et traite avec le laser Excimer le défaut optique sur les couches profondes de la cornée.

  • En fin d’intervention, le chirurgien repositionne le capot cornéen, sans suture, sur la zone traitée. Celui-ci adopte ainsi la nouvelle forme de la cornée.

Cette technique est utilisée depuis 1996.

Femtolasik

Le Laser Femtosecond permet une disparition presque totale des complications du Lasik standard (anomalies de découpes, etc.).
Les taux de retouche sont très faibles. Ils sont inférieurs à 1 %.
Le Femtolasik autorise par ailleurs et si nécessaire, des retouches quand le résultat obtenu peut être encore perfectible.

Une technique tout laser, l’utilisation systématique de kits à usage unique et une chirurgie réalisée en bloc opératoire dédiée assurent une sécurité opératoire évaluée à près de 100%.

Il existe des anomalies visuelles qui ne peuvent être corrigées par laser. Si tel est le cas, vous pourrez être orienté vers un confrère.

 
PhotoKératectomie Réfractive (PKR) ou traitement de surface
 

Le laser Excimer est directement utilisé sur la surface antérieure de la cornée.IMG_1215

  • Les chirurgiens préparent la cornée en délimitant la future zone de traitement et en asséchant la cornée.

  • Ils peuvent alors traiter au laser Excimer la partie antérieure de la cornée.

Cette technique, employée depuis 1987, est destinée aux myopies faibles ou moyennes (de 1 à 3 dioptries). Elle permet aussi de traiter des myopies plus importantes en cas de cornée trop fine pour subir un Lasik.

La récupération visuelle est plus lente que par procédure Lasik. Les suites opératoires sont légèrement plus douloureuses pendant 2 jours.